1917-1993

  Burgess a dit   Anecdotes

Anthony Burgess était fonctionnaire dans les colonies en Malaisie.
Il n'était pas possible de publier des romans qualifiés de ''choses légères'' sous son propre nom.
Il a dû choisir une partie de son nom. Sa femme l'appelait Antonio.
L'œuvre d'Anthony Burgess touche à tous les genres narratifs, à toutes les époques.
Il refuse l'enfermement dans ses écrits comme dans sa vie.
Burgess achète un camping-car dans lequel il va parcourir l'Europe.
Anthony Burgess ne commence sa carrière d'écrivain qu'à l'âge de 38 ans. Il publiera une quarantaine de romans parmi lesquels L'Orange Mécanique et Les Puissances des Ténèbres.
Par delà cette œuvre multiforme, un thème est au cœur de tous ses écrits: l'observation du mal dans la société mais aussi à travers l'histoire. Il débat du libre arbitre de l'individu face au choix du bien et du mal, débat qu'il noue déjà dans Orange Mécanique que Stanley Kubrick portera à l'écran en 1971.
Le succès du film éclipsera en partie le reste de sa carrière littéraire.
Anthony Burgess naît le 25 Février 1917 à Manchester, ville industrielle et ouvrière du nord de l'Angleterre, dans une famille catholique irlandaise. Dans les années 80, il retourne, pour la télévision britannique, sur les traces de son enfance.
Burgess :''Ma mère, que je n'ai pas connue, était danseuse et chanteuse de music-hall. Mon père était pianiste de music-hall et jouait aussi dans les cinémas. Je suis fier qu'il ait joué pour les grands comiques tels que Charlie Chaplin, Stan Laurel et Stan Jefferson. Cette grande tradition a disparu : nous sommes un peu amorphes, mécanisés. J'ai commencé ma vie dans cette ville un peu comme un orphelin : à la fin de la Première Guerre Mondiale, la grippe espagnole ravagea l'Europe et particulièrement cette ville et, dans la même semaine, ma mère et ma sœur sont mortes. Mon père est rentré un jour de la caserne de Preston pour trouver ma mère et ma sœur mortes, chacune dans leur lit tandis que je gazouillais dans mon berceau. Visiblement j'avais un destin, Dieu sait lequel, mais un destin.''
Le jeune Burgess, qui s'appelle alors John Wilson, a 5 ans quand son père, Joe Wilson, lui annonce en 1922 qu'il a une nouvelle mère : son père va épouser Margaret Dwyert, tenancière du pub victorien, le Golden Eagle.
Burgess gardera le secret sur son enfance jusqu'en 1986 où il publie Pianistes : il y évoque la vie de son père pianiste dans les pubs et les music-halls et une enfance à la Dickens.
Il déteste sa belle-mère; son père s'occupe peu de lui.
Ses joies, il les trouve dans la musique partout présente dans son enfance, comme à Manchester.
Burgess :''Voici les bons vieux premiers taudis industriels. Mauvaises plomberies. Les blocs étaient séparés par des allées où les chats rôdaient. Les concerts de chats étaient notre seule musique du soir. Et les poubelles, les copulations furtives…
Mais surtout la misère, la misère ! Pourquoi l'avons-nous supportée et pourquoi Manchester continue ? C'est indigne de l'homme, surtout de l'homme de Manchester ! ''
Le jeune Wilson fait toutes ses études secondaires chez les Frères, au collège catholique St François Xavier; c'est là qu'il perd son accent de Manchester.
Burgess :''J'ai passé mon enfance à avoir peur des flammes de l'enfer, peur du sexe, peur de la sensualité en général et cette peur de la vie était bien sûr appropriée au climat.''
Il lit beaucoup, il est fasciné par Don Quichotte, il rêve déjà de devenir compositeur.
Malgré ses peurs, le jeune Wilson a déjà des aventures.
Burgess : ''le but était d'aller au paradis; Manchester aidait; la pluie aidait; travailler dur aidait; la monotonie aidait. Il fallait se débarrasser de la vie très vite et s'en tirer si possible avec mention passable...''


                                   Extrait de l'émission de Bernard Rapp ''Un siècle d'écrivains'' diffusée sur France 3
1 ère diffusion : 18 juin 1997 à 23h15
2 ème diffusion : 20 juillet 1999 à 23h30

pour retrouver le sommaire
de l'émission
cliquer sur l'image ci-contre


             Si vous voulez plus d'infos
   sur la biographie d'Anthony Burgess
             envoyez-moi un message
       en cliquant ici
je me ferai un plaisir de vous les envoyer



Retour au livre


Copyright © 1998 Thierry Roy
date de création : 11 janvier 1998
dernière mise à jour : 31 décembre 2000